Traité de vélocipédique élégance
Pierre-Luc Vacher - 2/07/16
Commentaires sur les différents types de "concept bike"
Voici des vélos qui n'existent pas ou pas encore : ce sont des "concept-bike", ou prototypes développés pour présenter des nouveautés technologiques ou de design. Ils sont l'oeuvre de société de design, de fabricants de vélo ou plus souvent ici d'étudiants d'écoles de design et ont peu vocation à être réellement fabriqués. Souvent originaux, ils peuvent donner des idées.
Plus bas vous trouverez une sélection de vélos électriques.
En premier voici des vélos de course. Comme indiqué dans une autre page, je ne m'y intéresse pas particulièrement, ayant centré mon étude sur les vélos pour les déplacements urbains. C'est cependant une catégorie où l'on trouve beaucoup d'illustrations aussi j'en cite quelques uns qui me paraissent intéressants.
Concept bike - vélo de course
Le triangle plein remplace le cadre. Le cadre semble disparaitre ici au profit d'un système s'accrochant directement aux roues.
Les roues paraissent très chargées. Le cadre est réduit à une forme simplifiée qui reste d'un aspect très rigide.
Un modèle assez peu éloigné des vélos de courses habituels, à l'exception de la grosse barre rouge assez fluide qui court de la potence à la roue arrière. Le cadre est réduit à un "Z", bien plus intégré et fluide que le vélo situé au dessus.
Les deux roues n'ont pas la même taille. En dépit de la complexité apparente, on retrouve les point d'appui habituel selle, poignée pédales. Variante du modéle précédent, avec un cadre encadrant la roue arrière sans axe.
peugeot concept B1K Le Peugeot B1k : original (à la fois technique et "rond"), mais la roue arrière (à droite sur l'image) différente de la roue avant ne me séduit pas.


Concept bike - vélo urbain 
École de Grenoble. recherche intéressante sur le cadre. Je ne suis pas convaincu par les garde-boue.
École de Grenoble. Un côté rétro rappelé juste par le cadre orange, comme un marche pied de vielle voiture (voir plus bas le vélo patinette de Starck).
Le Nulla Bike :  sympathique. Comme le vélo au dessus, le cadre perd sa barre verticale rendant le vélo assez simple à comprendre. Forme VTT assez classique où le cadre central est renforcé et les autres cadres remplacés par des haubans.
Sorte de gros bonbons très plaisants. Le phare est bien placé, on n'imagine pas le vélo sans. Très agréable, on dirait un jouet mais tout semble bien prévu. Tout est organisé dans un gros cercle central.
Bizarre. Intéressant mais assise douteuse (pas confortable ?).
Basé sur la forme de la lettre "N". Un des seuls concept-bike qui pense aux courses ou mini bagages. L'avant me semble assez vide, c'est peut-être le panier qui "surcharge" l'arrière. La fluidité du cadre est intéressante mais la double roue arrière est peu convaincante.
taîwan Bien pensé avec une intégration du coffre originale. lupin - ENSCI Trois projets parmi d'autres d'étudiants de l'ENSCI, école de design à Paris. Ici le Lupin. J'aime son côté élancé et sobre.
velo coffre ENSCI
Vélo-coffre, d'un étudiant de l'ENSCI. Plutôt élégant, centre de gravité assez bas et on peut conserver un oeil sur les affaires dans le coffre.

velo urbain pratique ENSCI



Le vélo urbain pratique (ENSCI). Ensemble harmonieux, y compris avec le porte bagage avant.
growler city bike
Le Growler city bike, très intéressant (peut transporter des objet s spéciaux) avec son cadre demi-carré arrondi très original. XXXVI-DG-Concept-Bike XXXVI DG - 36" concept bike de Paolo De Giusti : cadre très étonnant sans fourche, ses grandes roues, avec un côté rétro mais suffisamment étrange pour être moderne.
velo starck bordeaux
Projet vélo de Starck pour Bordeaux : étonnant venant de celui qui a dessiné une jolie moto mais concept intéressant pour la ville (vélo-patinette)
pibal de starck
Le même vélo Pibal réalisé : le panier avant a disparu et les 2 couleurs contrastées sont plutôt agréables. J'étais assez dubitatif sur le projet, finalement ça fonctionne assez bien.
de charles zamolo
Élégant projet de Charles Zamolo avec un carénage fluide et moderne et un bon équilibre de l'ensemble.


Concept bike - vélo urbain pliant / transformable
one thomas jowen Le vélo plié devient un rond. Déplié, la construction est séduisante. Mais comment se fait l'entraînement de la roue arrière. Un coffre à roulette qui devient vélo.
Sytème pliant permettant de transforme le vélo en caddie ou inversement. Assez équilibré. everglide La boite verte est un sac à dos rigide. Déplié en vélo, le cadre parait sans forme, déséquilibré.
Forme indéfinissable mais on retrouve les points d'appui. cannondale Le concept bike de la marque Cannondale. Pliant, original, mais très masculin - rigide.

Vélo urbain pliable imaginé par Alexandre Delahaies.
Léger, composé principalement d'aluminium, il est équipé d'éclairages, d'un garde-boue et de suspensions avant et arrière. Son originalité réside dans le fait qu'il se plie et se range dans les deux roues à baton. Son cadre arrondi est très plaisant et forme avec les roues un bel ensemble. 
skoot case
Vélo-valise Skoot Case pour enfant de 3 à 5 ans prévu pour pouvoir tenir dans le compartiment à bagages des avions.
rotation Le Rotation city bike, intéressant.
yikebike
Pliant électrique : le yikebike, original, entre le grand bi et le vélo couché (car  le guidon est sur les côtés). Bémols : faible autonomie et pas de pédalage possible.
grasshoper
Autre pliant électrique : le grasshopper. Formes intéressantes, couleurs gaies.
ebiq- electric bike Concept Ebiq avec carénage plat vraiment original (tout se replie pour le parking qui permet d'en garer plusieurs sur peu d'espace).
helo de Junkyo Lee Helo, un concept bike de Corée surtout pensé contre les voleurs (code pour le rendre utilisable); je le trouve surtout intéressant pour son carénage plutôt harmonieux, pourtant très différent du vélo très carré de gauche.
boske wooden bike Le boske a un cadre en bois qui s'assemble comme un meuble ikéa.

Vélos électriques
Pour moi, exactement l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire : une batterie carrée mal intégrée dans un cadre peu élégant, surtout avec le panier qui parait mal accroché ! Vélo Japonais. Le décalage de la roue arrière est disgracieux. Malgré les tons uniques, les éléments semblent assemblés sans cohérence. Seul le pédalier, bien intégré au bloc compact, est bien pensé.
La forme est très classique, mais l'équilibre est respecté. L'ensemble est agréable, bien plus que le vélo ci-dessus. ecocyclo Lignes élégantes : le décalage de la roue arrière se fait oublier  par les coloris.
Un vélo qui ressemble à une mobylette, un peu retro. Mais le moulage des formes peine à faire oublier l'allongement vers l'arrière trop prononcé. Modèle plus moderne, plus dynamique, plus "scooterisé".
Vélo électrique de la marque Schwinn. La forme reste très proche du vélo original non électrique mais on pense davantage à une moto. e+cruiser Vélo e+cruiser : assez proche d'un vélo classique, grâce aux moteurs éléctriques à l'intérieur des roues.
Vélo sparta pour homme, la batterie est cachée dans le cadre près de la roue avant. Même vélo, version femme.
Variante sur le Sparta Ion : le sens de la courbure du cadre avant est inversée par rapport aux modèles au-dessus. Les 3 vélos restent de forme très classique. Un modèle inspiré par les formes arrondies.
L'e-Solex par Pininfarina (dessinateur des Ferrari), bien moins équilibré et charmant que l'ancien Solex. Moteur avant, cadre large, et béquille semblent appartenir à des engins différents. La selle laisse peu d'espace sur le porte-bagages très haut placé.  Imaginé par des étudiants de l’université de Darmstadt (Allemagne), modélisé par Dassault Systèmes, le Laüfer optimise l’énergie du cycliste et atteint 40 km/h. Très proche du scooter mais conserve une certaine légèreté. La position semi-couchée permet une bonne puissance de pédalage.

pimobility Ce vélo Pi est très original, un mélange de réinvention design et de rétro. Mais le triangle de l'ensemble pédalier -selle n'est pas très heureux. Les roues auraient gagné à être plus épaisses. Ici un vélo plus dépouillé où les éléments sont moins bien intégrés que les deux vélos au-dessus.
Ici on sent que le concepteur a voulu réinventer le vélo, même si on retrouve un peu la forme du VTT original. La fourche avant semble bien "rigide". OHM urban Très intéressant à mon avis : la batterie me semble bien intégrée, le vélo reste dynamique sans modifier l'empattement. Une version sport existe, sans porte-bagage.
scoot, vélo électrique Classé comme vélo (vitesse limitée à 30 km/h), ce "Scoot" électrique est tout simple mais d'une élégance sobre et moderne.  helios (ego) Comme le "vélo précédent", ce modèle n'a pas de pédale. Sorte de croisement entre une mobylette et un vélo la forme génrale ne convainc pas.
Un vélo Matra. La batterie est très mal intégrée. Selon un vendeur, c'est le vélo électrique qui a le plus de "pêche" dans l'offre actuelle. i flow matra
Un vélo Matra plus récent : on sent un effort plus poussé d'intégration de la batterie que sur l'image de gauche mais la l'équilibre général n'est pas évident.
starckbike - moustache bike
Le vélo électrique dessiné par Starck pour Moustache Bikes. Cadre original avec la batterie plutôt bien intégrée mais ...
(voir ci-contre)
starckbike - moustache bike
...ce qui est encore plus original, c'est son enveloppe "poilue" pour la neige (ou en toile pour le sable), sans doute un des premiers couplages métal/tissu pour un vélo (autre que les saccoches), assez réussi à mon avis.
denny Le "Denny" me parait un peu rigide malgré ses inovations : la fine batterie de l'assistance élec. se cache sous le plateau avant, le guidon devient antivol, il a des clignotants et des lumières... Le cadre  est séparé en 2 couleurs.

Devant mon étonnement sur le peu de nouveautés concernant la silhouette des vélos, je me suis penché depuis 2006 dans ce Traité de la Vélocipédique élégance sur les productions actuelles et imaginaires et ce fut l’occasion d’heureuses découvertes, autant que de discussions passionnées avec des collègues et des inconnus de toute la terre. Johammer J1 electric
J’ai pu ainsi découvrir que cette question intéresse d’autres personnes, sans doute de plus en plus (voir les commentaires). En ouvrant ce site, je déplorai de ne pas trouver beaucoup de vélos un peu originaux ou qui sortent de la forme telle quelle a été inventée il y a 150 ans.
C'est un peu moins vrai aujourd'hui et des sites de partage de photos comme Flickr ou encore Pinterest donnent à voir de plus en plus de vélos intéressants, même si
on ne trouve à ce jour selon moi rien d’aussi "révolutionnaire" que l’ont été en leur temps l’Imac coloré d’Apple dans le domaine des ordinateurs, la Moto Aprila de Starck ou la moto électrique Johammer J1 (ci-contre) dans le domaine des 2 roues motorisées ou même, dans celui des aspirateurs, le Dyson sans sac jetable.

Je n'ai fait ici qu'un petit tour de la question "Quel est ce beau vélo qui saura me séduire ?". Je pourrais continuer de montrer ces différents vélos sous d'autres angles que leur profil tant ils peuvent être différemment mis en valeur de 3/4 ou de face, ou montrer des représentations des vélos dans la peinture, la photo, les illustrations... Les résultats seraient sans doute différents... et infinis.
A titre d'exemple, je me penche
dans cette page sur les logos de vélos.

Je voulais aussi montrer que moyennant quelques réglages et modifications, le "beau vélo" était à portée de chacun. Les lecteurs qui le souhaitent peuvent également consulter ces pages annexes :
# 1 : histoire du vélo
 # 2 : les différents types de vélos

Cmme les vélos sont rarement regardés sans leurs utilisateurs, le thème de la perception du corps humain sur un vélo m'apparait comme incourtounable pour une étude qui se veut être la plus complète possible.
Aussi je vous invite à parcourir également les pages suivantes suivantes qui abordent la notion de l’élégance à vélo ainsi que les éléments qui en sont constitutifs.


  Page d'accueil                     Page suivante